Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
GAGNER DU FRIC !

GAGNER DU FRIC !

Comme son titre ne l'indique pas, ceci est un blog littéraire.

Deuxième post (post ou article ?)

Et bien, chers lecteurs, j'écris chers lecteurs au pluriel car vous êtes à présent deux, je vous remercie d'avoir lu chacun, comme les statistiques du blog me l'indiquent, 8,5 fois mon article !

Hier soir après la création de ce blog, j'avais pris grand soin (non, je ne consulterai pas mon Bescherelle pour savoir si le participe passé de prendre s'écrit avec un s ou avec un t - flemme de descendre un étage) de descendre mon moral en flammes en regardant la liste des blogs les plus populaires chez mon hébergeur. Le premier de la liste, avec près de sept mille abonnés, s'enorgueillit de vous faire "suivre toutes les tendaces". Je m'arrêterai là, car je suppose qu'il n'est pas de très bon goût de descendre en flammes les concurrents hébergés dans le même hôtel que moi (ce blog-là, d'ailleurs, est-il vraiment concurrent du mien ?), d'autant plus que l'auteur - non, je n'écrirai pas auteure ; ce qui vous permet déjà, chers lecteurs, de discerner mes tendances conservatrices voire réactionnaires - semble plutôt gentille, pas du genre à poignarder son compagnon pour réclamer ensuite du shampoing puisqu'elle est une fille dans sa cellule de prison. M'avait un peu rasséréné de voir dans le peloton de tête "Coucher pour réussir. C'est toujours un bon moyen de coucher", avec presque autant d'abonnés, signe que le talent est parfois récompenser, pardon récompensé. Avez-vous, as-tu, remarqué, cher lecteur (je crois que je vais t'écrire, mon lecteur, au singulier : si tu lis cet article, il y a plus de chance que tu le lises seul qu'à plusieurs en même temps. Bien que lire à deux, l'un penché sur l'épaule de l'autre pour saisir ce qui est écrit sur la page, soit un plaisir rare et délicieux, une communion que je n'ai pas eu l'occasion, hélas, de savourer depuis bien des années), as-tu remarqué comme il est facile de faire des fautes d'orthographe quand on écrit sur internet ? Consulte le mur de ton réseau social préféré et tu verras, je ne parle pas des kikoulol, mais des gens comme toi qui ont appris la grammaire dans le Bled et qui ont bac + 30 au minimum.

Mais que je cesse de me perdre en digressions ! C'est une figure de style qui fait rire cinq minutes, mais qui finit par lasser. Après, donc, m'être descendu le moral en flammes hier, j'ouvre ce blog aujourd'hui, je clique sur le lien réservé à l'administrateur, autrement dit moi, et surprise ineffable, je constate que j'ai deux, oui, deux lecteurs ! De zéro je suis passé à deux, ce qui est une progression infinie, source pour moi d'une joie finie, mais grande néammoins.

Aussi te dis à bientôt, cher lecteur, en espérant que ta quantité va continuer à croître - de ta qualité je ne doute pas une seconde, ni même une simple microseconde - même si l'infini de la progression ne ne peut advenir qu'une seule fois.

Si tu veux coucher pour réussir, ou simplement essayer parce que c'est un bon moyen de coucher, mais dans tous les cas lire quelqu'un qui a du talent et de l'imagination, je te recommande d'aller ici pour ton plaisir quel qu'il puisse être : http://coucherpourreussir.com/ . Si tu as supporté jusqu'à présent les futilités que j'ai écrites ici, tu adoreras celles de ma concurrente - une vraie concurrente, pour le coup, j'espère arriver à jouer dans sa catégorie !

La citation du jour, ne craignons pas d'être audacieux même dans les débuts, sera celle de mon maître absolu en littérature. Celle-ci n'est pas facile à mettre entre guillemets...

@+

_______________________________________________

" aber nich wieder so brüllnd=laut.«;(/   " Arno Schmidt

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article